Quand faut-il se peser ?

Quand on est dans une démarche de perte de poids (ou même de prise de poids dans certaines circonstances médicales), la balance peut devenir notre meilleur et notre pire ami.

En partant du principe que vous avez un pèse-personne de qualité, voir mieux, une balance impédancemètre, il n’y a qu’un autre élément sur lequel vous mettre d’accord avant de commencer votre suivi : le meilleur moment pour se peser !

L’importance d’une balance de précision

Même les meilleures balances ne sont pas parfaites. Donc votre balance est votre balance et doit être la seule que vous utiliserez pendant tout votre régime. En effet, en passant d’une balance à une autre, même en vous pesant au même moment de la journée, vous pouvez prendre ou perdre jusqu’à 5 kg…

Un pèse-personne classique peut tout à fait suffire. Il va vous indiquer votre variation de poids total et c’est tout. Cependant on a tous déjà dit (pour rassurer un ami) que les muscles sont plus lourds que la graisse et que c’est normal d’avoir pris un peu de poids… Et on s’en moquait de savoir si c’était vrai, quand c’était un autre qui suivait un régime.

Mais du coup pour soi-même, comme on préfère éviter les paroles vides de sens, l’idéal est d’acheter une balance à impédance qui permet d’avoir des résultats bien plus précis. Du coup il est encore plus pertinent de se peser avec soin, car on obtient en guise de résultat son taux de masse graisseuse !

L’évolution du poids dans la journée

Au fil de la journée, notre poids ne va cesser de varier (et le plus souvent il augmente). Ainsi on prend du poids en s’habillant (le poids des vêtements), en mangeant, en buvant.

À l’inverse on perd du poids en allant aux toilettes, même juste pour vider sa vessie qui peut contenir jusqu’à 500 ml d’urine, ou en faisant du sport (car on a évacué des fluides).

Bref notre poids fait le yoyo toute la journée.

L’évolution du poids sur le long terme

Sur le long terme, c’est à dire sur plusieurs semaines ou mois, la prise ou la perte de poids n’est pas linéaire. Comme évoqué ci-dessus, il y a déjà la prise de muscle et la perte de graisse qui ne se compensent pas.

Il ne faut pas chercher à obtenir un schéma avec une belle ligne droite. C’est la tendance sur plusieurs semaines qui doit être à la baisse ou à la hausse, même si cela se fait avec de nombreux zigzags.

Quand se peser dans la journée ?

On a vu que ce n’est pas simple comme question. Cependant il y a trois règles à respecter pour que votre balance soit votre allié.

Ne pas se peser tous les jours

C’est un peu comme surveiller tous les jours la longueur de ses cheveux ou de ses enfants : on ne notera rien de systématique. Pire, le passage sur la balance deviendra obsessionnel, de même que votre poids. Et le stress n’a jamais aidé personne à être mieux dans son corps.

On peut prévoir de se peser une fois par semaine ou même une semaine sur deux. C’est notamment pour les femmes qu’il est préférable de se peser une semaine sur deux en évitant soigneusement les jours précédant les règles, ainsi que toute la période des règles. Cela ne sert à rien de se peser, car sur la balance le poids sera à la hausse en raison de la rétention d’eau propre à ce moment du cycle.

Par ailleurs, il est également conseillé de se peser juste avant le week-end. En effet, le lundi, le corps accuse souvent encore les quelques excès du week-end. Par exemple il peut s’agir d’une simple bière alors que vous n’en buvez jamais en semaine.

Le matin ou le soir, selon votre balance !

Avec une balance classique, l’idéal est de se peser le matin, à jeun, mais après être passé aux toilettes. À tout autre moment de la journée, la balance pèsera également ce que vous avez bu et mangé et donc cela variera d’un jour à l’autre.

Avec une balance à impédancemètre, puisque le but est de calculer le taux de masse graisseuse, il faut se peser le soir, juste avant de passer au lit. En effet à ce moment-là, l’hydratation est plutôt bien répartie dans tout le corps et cela permet d’avoir des résultats plus justes.

La clé ? La régularité !

Mais plus que le moment où vous vous pesez, le détail qui fait toute la différence est la régularité. Si vous pesez le matin vous déprime et vous obsède pour la journée, alors pesez-vous le soir !

Par contre que ce soit sur un carnet, dans une appli ou sur un fichier Excel, notez vos résultats pour ne pas les fantasmer d’une fois sur l’autre. Et apprenez à bien lire les résultats de votre balance pour être sûr de ne pas faire fausse route.

Conclusion

Ce que l’on mange ou boit arrive immédiatement sur la balance, un peu de la même façon que la culpabilité d’avoir osé un écart. Mais même s’il est important d’être sérieux dans votre démarche pour obtenir des résultats stimulants, ne devenez pas excessif et pensez à garder une certaine distance avec votre balance pour encore mieux apprécier vos résultats positifs !

Sources :

https://www.maigrir-viteetbien.com/2015/01/15/balance-maigrir-quand-se-peser-tous-les-jours-poids/
https://docteurbonnebouffe.com/balance-conseils-bien-se-peser/
http://www.fourchette-et-bikini.fr/sante/comment-bien-se-peser-31381.html
https://www.futura-sciences.com/sante/questions-reponses/nutrition-poids-bien-peser-2880/